Ce livre évoque les rapports que l’écrivain Pierre Mac Orlan (1882-1970) entretenait avec la peinture, les peintres qu’il a rencontrés et sur lesquels il a écrit et/ou avec lesquels il s’est lié d’amitié.
Jeune homme, Pierre Dumarchey, dit Mac Orlan, voulait être peintre. Sa carrière débute modestement par un travail de commande : peindre au pochoir les murs blancs de la prochaine Exposition internationale. Pour être délivré des soucis matériels et pouvoir s’adonner à la peinture, il travaille comme correcteur d’imprimerie, notamment pour L’Intransigeant ou La Dépêche de Rouen. C’est dans les bars à matelots, mais aussi à Bruges et Zeebrugge, que son inspiration se nourrit. En 1905, il réalise les illustrations de Monsieur Homais voyage de Robert Duquesne, qu’il signe pour la première fois du nom de Mac Orlan.  
Mais la peinture se vend mal. Il se fait alors engager par une dame-écrivain à la recherche d’un nègre pour écrire des romans inspirés de ses voyages. Avec elle, il se rend à Naples et Palerme. De retour à Montmartre en 1907, il gagne sa vie en écrivant des ouvrages érotiques, des romans et contes humoristiques, illustrés par lui-même, ou des romans d’aventures.
Si après 1920, l’écrivain à succès a définitivement chassé le fantôme du peintre famélique, tout au long de sa carrière d’écrivain Mac Orlan n’aura de cesse de s’intéresser à la peinture des autres, célèbres ou non : Courbet, Grosz, Pascin, Sevellec, Toulouse-Lautrec, Vlaminck... Il leur consacre pas moins de 180 textes.

Voyage en couleurs. Mac Orlan et les peintres

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    22 x 29 cm, 152 pages, 100 illustrations, broché avec grands rabats
    24 € – ISBN : 978-2-35906-320-2

  • AUTEURS

    Ouvrage collectif, sous la direction d’Évelyne Baron.

    Textes de Jean Arrouye (professeur émérite de l’Université d’Aix-Marseille), Évelyne Baron (conservatrice en chef du patrimoine), Bernard Baritaud (président de la Société des lecteurs de Mac Orlan, professeur d’université honoraire), Philippe Blondeau (maître de conférences en littérature française du xxe siècle à l’Université de Picardie), Claudine Brelet (anthropologue), Marie Gispert (maître de conférences en Histoire de l’art contemporain à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Hervé Joubeaux (conservateur en chef du patrimoine honoraire), Sophie Laot (professeur de français), Zacharie Signoles (agrégé de Lettres modernes), Ilda Tomas (professeur de littérature française à l’Université de Grenade).

  • COÉDITEUR

    Coédité avec le musée départemental de la Seine-et-Marne, Saint-Cyr-sur-Morin

  • PARUTION

    Mise en vente le 3 septembre 2020.

    Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition éponyme, présentée au musée départemental de la Seine-et-Marne, Saint-Cyr-sur-Morin, du 5 septembre à décembre 2020.
    • L’année 2019 fut marquée, au Domaine départemental de Sceaux, par la célébration du quatrième centenaire de la naissance de Jean-Baptiste Colbert.
     


     

     

Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean

© 2017 Lienart éditions

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now