Sabine Pigalle, artiste visuelle privilégiant le medium photographique, née en 1963, s’inscrit dans la mouvance d’une nouvelle génération d’artistes qui naviguent aux frontières troubles de la réalité et de la fiction. Les principaux axes de son travail interrogent mythe, patrimoine, mémoire collective, et se concentrent autour du portrait traité comme représentation d’archétypes décalés. Sabine Pigalle produit des œuvres transversales et accomplit la rencontre entre les territoires de la peinture et de la photographie, mais aussi entre l’art ancien et l’art contemporain, entre le figuratif et l’abstrait.  
L’ouvrage présente deux séries principales. La première, Timequakes, rend hommage à la peinture humaniste. Mêlant des peintures exécutées par les maîtres de la Renaissance, des photographies de flux lumineux abstraits et des portraits contemporains à la beauté intemporelle, ces collages digitaux opèrent une collision temporelle. Superposé et sédimenté sous
les strates d’époques différentes, tant picturales que photographiques, le temps, passé et présent, est compressé. Métaphoriquement, ces œuvres rendent compte de notre héritage culturel.
Dans In Mémoriam, Sabine Pigalle interroge notre rapport à l’image, mais aussi au temps et à l’identité. Elle crée un musée imaginaire, une mythologie contemporaine, en détournant le sens initial des œuvres qu’elle revisite. Au moyen de techniques de compositions fusionnées, la géologie de la mémoire opère. Ses œuvres donnent à voir des images d’aujourd’hui qui résonnent en chacun de nous et qui manipulent notre perception, en activant le souvenir d’une œuvre familière, car ancrée dans notre inconscient collectif, mais qui cependant n’existe pas. En outre, elle démontre que, tant sur le plan personnel que collectif, la vérité peut être factice et la mémoire lacunaire. Une plongée dans un univers aussi intrigant que déroutant.

Sabine Pigalle

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    24 x 30 cm, 120 pages, 80 illustrations, broché
    20 € – ISBN : 978-2-35906-326-4

     

  • AUTEURS

    Marc Donnadieu, conservateur en chef du musée de l’Élysée à Lausanne, et Henri Guette, critique d’art.
    Avant-propos de Daniel Havis, président de la Matmut.
     

  • COÉDITEUR

    Coédité avec le Centre d’art contemporain de la Matmut, Saint-Pierre-de-Varengeville

  • PARUTION

    Mise en vente le 1er octobre 2020.

    • Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition Sabine Pigalle, présentée au Centre d’art contemporain de la Matmut, Saint-Pierre-de-Varengeville, du 3 octobre 2020 au 3 janvier 2021.

Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean

© 2017 Lienart éditions

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now