Promenade des Champs-Elysées, place Vendôme, Palais des glaces, hippodrome de Chantilly... Les gravures à l’eau-forte et à l’aquatinte en couleurs de Pierre Gatier nous invitent à entrer dans le sillage des élégantes Parisiennes de la Belle Époque et à les suivre sur les lieux de rendez-vous alors en vogue. Une attention toute paticulière est portée aux toilettes de ces dernières, des chapeaux jusqu’aux bottines. Aussi, l’ouvrage revient-il sur les liens qu’a entretenu l’artiste-graveur avec le couturier Jacques Doucet et avec la mode de son époque. Mais Pierre Gatier n’est pas que le peintre de la bonne société ; fils et petit-fils de marins, il s’est aussi intéressé à la mer et aux bateaux.
1915-1918. La guerre marque une rupture dans l’œuvre de Pierre Gatier. Les linoléums qu’il produit alors traduisent la dureté des temps. Ils contrastent stylistiquement et de manière radicale avec ses aquatintes en couleurs de la vie parisienne.
Une nouvelle rupture marque à nouveau son œuvre de l’après-guerre, avec l’adoption d’un style plus graphique, au burin et à la pointe sèche. Gatier grave alors exclusivement au trait et en noir, souvent en hachures parallèles. Il prend pour sujets des lieux parisiens, notamment de spectacles, et surtout des scènes rurales, des paysages du Val-d’Oise, de montagnes, ainsi que des marines.
Nous partons à la découverte d’un artisan passionné, qui parvint à révéler toutes les potentialités expressives des différentes techniques de gravure qu’il aborda : aquatinte, eau-forte, linogravure, burin et pointe sèche.

Pierre Gatier (1878-1944). De l’élégance parisienne aux rives de l’Oise

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    24 x 25 cm, 176 pages, 90 illustrations, cartonné contrecollé
    25 € – ISBN : 978-2-35906-339-4

     

  • AUTEURS

    Ouvrage collectif. Avec les contributions de Marianne Grivel, Thomas Martin, Rémi Cariel, Pascale Cugy, Laurent Cotta, Nathalie Muller, Vincent Bouat-Ferlier, Marine Branland et Céline Chicha-Castex.

  • COÉDITEUR

    Ouvrage coédité avec le musée Louis-Senlecq, L’Isle-Adam, et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), Paris

  • PARUTION

    Mise en vente le 8 avril 2021.

    • Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition Pierre Gatier, présentée du 10 avril au 19 septembre 2021, au musée Louis-Senlecq de L’Isle-Adam, en partenariat avec l’Institut national d’histoire de l’art.

    • L'exposition a obtenu du ministère de la Culture le label « Exposition d'intérêt national »