Photographe d’origine russe, né en 1930, Lionel Kazan se fait très vite un nom dans le milieu de la mode des années cinquante et soixante grâce à ses clichés réalisés pour Elle – magazine pour lequel il signera pas moins de 92 couvertures de 1953 à 1965 –, Nouveau Fémina, Vogue, Harper’s Bazaar, Glamour, Marie Claire… Il côtoie les plus grands photographes de mode de ces glorieuses années d’après guerre : Irving Penn, Richard Avedon, Cecil Beaton, Jeanloup Sieff, Guy Bourdin.
Il laisse d’innombrables trésors, que sa fille a récemment découverts dans de grandes boîtes Easten Kodak et qu’elle nous fait à son tour partager ici : des photographies inédites de Brigitte Bardot, des portraits de Catherine Deneuve à ses débuts, d’un Fernandel inattendu. Il a ainsi, à la faveur de son travail, photographié les plus grandes vedettes de ces années-là, de Roger Vadim à Ingrid Bergman, de Coco Chanel à Yves Saint Laurent. L’ouvrage est une invitation à retraverser deux décennies à travers l’œil d’un photographe : une peinture de l’atmosphère socio-culturelle, des styles vestimentaires, des icônes mais aussi des coulisses d’un métier, entre shootings et studios.
Chronologique, le livre dévoile aussi l’intimité d’un homme. Sa fille, Alexandra Kazan, a selon ses propres mots cherché à « reconstituer son parcours, aller sur ses traces, remonter le temps. » On découvre ceux qui ont croisé sa route : Marc Allégret, qui lui offrira son premier appareil photo à l’âge de douze ans, Hélène Lazareff, Alex Liberman… On écoute ceux qui ont participé au monde de la mode de cette époque : mannequins comme Bettina Graziani ou celle qui deviendra sa femme, Pia Rossilli, rédacteurs de magazines comme Claude Brouet ou Marie-Thérèse des Cars, photographes et amis, comme Gilles Bensimon ou Jean-François Clair, publicitaires comme Jean Feldman. Alternant documents d’archives, planches-contacts, tirages, reproductions de pages et couvertures de presse, l’ouvrage se termine sur les Swinging Sixties et les folles nuits au New Jimmy’s admirablement rendues aussi sous la plume de Marc Desgrandchamps.

Lionel Kazan photographe raconté par sa fille Alexandra Kazan

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    24 x 29 cm, 280 pages, 355 illustrations, cartonné

    Bilingue : français/anglais

    40 € – ISBN : 978-2-35906-158-1
     
     
     
     
  • AUTEURS

    Alexandra Kazan
    Avant-propos d’Olivier Saillard

  • COÉDITEUR

     

  • PARUTION

    Avril 2016