Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean

© 2017 Lienart éditions

Le Louvre conserve depuis la Deuxième Guerre mondiale une coupole d’Antoine François Callet (1741-1823) peinte sur toile vers 1775 pour le pavillon du Palais Bourbon, à Paris. C’est l’un des rares vestiges conservés des « folies » à coupoles qui fleurirent dans le dernier quart du XVIIIe siècle. Construit par l’architecte Bellisard sur ordre de Louis Joseph de Bourbon, prince de Condé, le pavillon était célèbre pour son décor intérieur. Peinte en trompe l’œil, la coupole du salon imitait une galerie circulaire sur laquelle étaient disposées les figures mythologiques de Vénus et de sa suite. Démarouflée en 1846 lors de la destruction du bâtiment, découpée en treize tranches pour être envoyée en Allemagne en 1941, récupérée à Berlin par Rose Valland en 1947, la toile a été récemment restaurée et a pris place au sein des nouvelles salles consacrées aux objets d’art du XVIIIe siècle, au premier étage du pavillon Marengo. La longue et exemplaire campagne de restauration donne l’occasion de revenir sur l’histoire de ce décor, fort bien documentée grâce aux archives des Bourbon-Condé au château de Chantilly.

La coupole de Callet et son étonnant destin Du Palais Bourbon au musée du Louvre

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    24 x 28 cm, 208 pages, 200 illustrations, cartonné contrecollé
    39 € – ISBN : 978-2-35906-163-5
     
  • AUTEURS

    Ouvrage collectif

    Sous la direction de Marie-Catherine Sahut

  • COÉDITEUR

    Coédité avec le musée du Louvre, Paris

  • PARUTION

    Novembre 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now