Les émirs mérinides partagèrent avec leurs prédécesseurs le même amour pour les beaux bâtiments. Dans la seconde moitié du XIIIe siècle, ils choisirent Fès comme nouvelle capitale. Par sa dimension spirituelle et intellectuelle, la vieille cité les avait aidés à renforcer leur pouvoir et leur avait apporté du prestige. En moins d’un siècle, entre 1276 et 1358, elle s’agrandit d’une nouvelle ville palatine et elle se para de nombreuses mosquées, écoles coraniques, palais et demeures. L’art mérinide du XIVe siècle y déploie encore aujourd’hui toutes ses beautés et laisse admirer l’harmonie de ses lignes et de ses espaces, la luxuriance et le raffinement de ses décors, l’invention harmonieuse et mélodique de ses ornements, n’ayant ainsi rien à envier aux créations contemporaines des palais de l’Alhambra et du Generalife voulues par les souverains nasrides à Grenade.
 

Fès mérinide. Une capitale pour les arts

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    24 x 29 cm, 336 pages, 500 illustrations, cartonné contrecollé
    45 € – ISBN : 978-2-35906-335-6

     

  • AUTEUR

    Xavier Salmon est conservateur général du patrimoine. Après avoir été responsable des collections de peintures du XVIIIe siècle et d’arts graphiques au château de Versailles, chef de l’inspection générale des musées de France, directeur du patrimoine
    et des collections du château de Fontainebleau, il est aujourd’hui chargé du département des Arts graphiques du musée
    du Louvre. On lui doit l’ouvrage Marrakech, splendeurs saadiennes, publié en 2016 (978-2-35906-182-6), et Maroc almoravide et almohade, publié en 2018 (978-2-35906-233-5).
     

  • COÉDITEUR

     

  • PARUTION

    Mise en vente le 25 mars 2021.

Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean
  • Instagram - Cercle blanc

© 2017 Lienart éditions

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now