Surtout connu pour ses photographies des événements de Mai 68, Gilles Caron (1939-1970) a laissé une œuvre d’une extraordinaire richesse et marqué de son empreinte si particulière le monde du photojournalisme. Sa vie professionnelle est celle d’un photographe reporter d’agence de presse de la fin des années soixante qui, entre un Conseil des ministres et une première à Bobino, se retrouve dans des manifestations et sur des champs de bataille. À l’âge de trente ans, le 5 avril 1970, Gilles Caron disparaît au Cambodge sur la route n° 1, qui relie Phnom Penh à Saigon. 
Alternant tirages, documents d’archive, planches-contacts, reproductions de pages et couvertures de presse, clichés d’une époque saisie à vif, l’ouvrage offre une double lecture : le regard d’un photographe aux prises avec son siècle et l’histoire d’un homme, dont l’itinéraire en subira les bouleversements incessants.
 
« Un livre original honore Gilles Caron, icône du photojournalisme. Sans lamentations, cette bio en images dévoile un reporter au regard droit et généreux, indocile, étrangement laissé dans l’ombre […] », Brigitte Ollier, Libération, 16 février 2012.
 
« Depuis que la photo est reconnue comme un art, des livres et des expositions montrent la riche documentation qui entoure l’œuvre des grands auteurs. Magistral exemple avec le “Scrapbook” de Gilles Caron, génie de l’image de presse mort à 30 ans », Michel Guerrin, Le Monde, 4 février 2012.

Gilles Caron. Scrapbook

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    22,5 x 29 cm, 296 pages, 250 illustrations, cartonné
    40 € – ISBN : 978-2-35906-033-1
     
    Filaf d'or 2012 du meilleur livre
     
  • AUTEURS

     
    Sous la direction de Marianne Caron-Montely
  • COÉDITEUR

    Coédité avec la Fondation Gilles Caron

  • PARUTION

     

Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean
  • Instagram - Cercle blanc

© 2017 Lienart éditions

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now