Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean

© 2017 Lienart éditions

Comment utiliser les techniques du textile et les appliquer au végétal avec délicatesse et poésie ? Marinette Cueco a réussi ce pari comme par magie. Plasticienne française, née en 1934 à Argentat en Corrèze, son travail est empreint d’une grande délicatesse et d’une certaine fragilité ; il émane de ses œuvres une liberté et une grande poésie.
L’artiste utilise les techniques séculaires du tissage, du tressage, mais uniquement manuel. Elle rend ainsi hommage à sa grand-mère et à sa mère qui lui ont transmis toutes les arcanes de « l’art souple, l’art textile » ; des techniques qui sont alors transposées de manière graphique et poétique en végétal.
Nous sommes captivés et littéralement attrapés dans cette toile végétale qu’elle file pour « se vider la tête ». Marinette Cueco crée des formes géométriques nouées à l’inifini, tantôt des sphères, tantôt des carrés, ou bien encore des rectangles… de la broderie végétale en quelque sorte.

Marinette Cueco. Pierres, ardoises, entrelacs

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    15 x 18 cm, 48 pages, 20 illustrations, broché
    10 € – ISBN : 978-2-35906-318-9

  • AUTEURS

    Ouvrage collectif.

    Préface de Lydie Marchi, historienne de l’art.
    Avec des textes de Marinette Cueco et un entretien de l’artiste avec Évelyne Artaud.

  • COÉDITEUR

    Coédité avec le Centre d’art de Châteauvert

  • PARUTION

    En librairie le 9 juillet 2020

    Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition monographique de Marinette Cueco, «Les distances, dans ce coin là, c’est du temps, pas des mètres...», présentée au Centre d’art de Châteauvert, du 10 juillet au 29 novembre 2020.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now