Comment utiliser les techniques du textile et les appliquer au végétal avec délicatesse et poésie ? Marinette Cueco a réussi ce pari comme par magie. Plasticienne française, née en 1934 à Argentat en Corrèze, son travail est empreint d’une grande délicatesse et d’une certaine fragilité ; il émane de ses œuvres une liberté et une grande poésie.
L’artiste utilise les techniques séculaires du tissage, du tressage, mais uniquement manuel. Elle rend ainsi hommage à sa grand-mère et à sa mère qui lui ont transmis toutes les arcanes de « l’art souple, l’art textile » ; des techniques qui sont alors transposées de manière graphique et poétique en végétal.
Nous sommes captivés et littéralement attrapés dans cette toile végétale qu’elle file pour « se vider la tête ». Marinette Cueco crée des formes géométriques nouées à l’inifini, tantôt des sphères, tantôt des carrés, ou bien encore des rectangles… de la broderie végétale en quelque sorte.

Marinette Cueco. Pierres, ardoises, entrelacs

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    15 x 18 cm, 48 pages, 20 illustrations, broché
    10 € – ISBN : 978-2-35906-318-9

  • AUTEURS

    Ouvrage collectif.

    Préface de Lydie Marchi, historienne de l’art.
    Avec des textes de Marinette Cueco et un entretien de l’artiste avec Évelyne Artaud.

  • COÉDITEUR

    Coédité avec le Centre d’art de Châteauvert

  • PARUTION

    En librairie le 9 juillet 2020

    Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition monographique de Marinette Cueco, « Pierres, ardoises, entrelacs », présentée au Centre d’art de Châteauvert, du 10 juillet au 29 novembre 2020.

Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean

© 2017 Lienart éditions

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now