Nous contacter

01 45 63 96 50

21, rue de l'Université

75007 Paris

Retrouvez-nous sur

  • Facebook Clean

© 2017 Lienart éditions

Le Street art relève-t-il de l’art contemporain ou est-il un phénomène à part ? Difficilement classable depuis son origine, l’art urbain a, en tout état de cause, acquis une place majeure dans l’histoire récente de la création.
Aujourd’hui, ce mouvement artistique entre au musée. Un événement qui pourrait sembler normal pour certains, étonnant, voire choquant pour d’autres, et qui représente surtout une véritable victoire. Hier encore, les interventions dans la rue des taggeurs et graffeurs étaient considérées comme du vandalisme et les relations entre les autorités et les « writers », comparées à celles du chat et de la souris. Désormais, nombreuses sont les villes qui passent commande à ces mêmes artistes pour la réalisation de fresques monumentales. Conquête urbaine témoigne de cette évolution d’un art illicite et contestataire vers une pratique non seulement acceptée mais même sollicitée par les acteurs publics.
Banksy, JonOne, MadC, Shepard Fairey, Speedy Graphito, Alëxone… À travers une soixantaine d’œuvres de Street art, des créations d’artistes précurseurs des années soixante à aujourd’hui, l’ouvrage retrace les origines et l’évolution de ce mouvement et en dévoile les caractéristiques fondamentales.

Conquête urbaine. Street art au musée

  • DESCRIPTIF TECHNIQUE

    17 x 24 cm, 152 pages, 100 illustrations, broché

    Bilingue : français / anglais

    25 € - ISBN : 978-2-35906-270-0
  • AUTEURS

    Ouvrage sous la direction de la galerie d’art urbain Mathgoth, Paris.
    Texte de Stéphanie Lemoine. Journaliste et critique d’art, elle est également intervenante à l’Université Paris-Panthéon-Sorbonne où elle enseigne l’histoire de l’art urbain. Stéphanie Lemoine a publié chez Gallimard L’art urbain - Du graffiti au street art (2012).

     

  • COÉDITEUR

    Coédité avec le musée des Beaux-Arts de Calais

  • PARUTION

    En librairie le 4 avril 2019

     

    Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition présentée au musée des Beaux-Arts de Calais, du 6 avril au 3 novembre 2019

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now